Maison de santé

mds champigné

C’est en 2014 que le projet a commencé à germer. La Communauté de Communes du Haut-Anjou envisageait deux maisons pluridisciplinaires sur son territoire, à Châteauneuf et à Champigné. Les demandes de subvention auprès de l’État ayant été refusées pour la construction de ces deux établissements, la Communauté de communes a revu sa copie. En juin 2015, le Conseil communautaire a décidé alors de ne retenir que le site de Châteauneuf pour la construction d’une maison pluridisciplinaire de santé. Les élus et les professionnels de santé de Champigné n’ont pas, pour autant, abandonné ce projet. Le Conseil municipal avait repéré l’emplacement de l’atelier municipal derrière l’église qui n’était plus fonctionnel dans le centre-bourg. Les élus ont négocié avec les propriétaires pour acquérir les terrains attenants et l’atelier municipal a été transféré en zone artisanale. Les professionnels de santé étant toujours très motivés pour se regrouper, il fallait trouver une solution.

C’est alors que les élus de Champigné ont demandé à Maine-et-Loire Habitat de construire une maison de santé. Maine-et-Loire Habitat a répondu présent. Et lorsque cet office public d’HLM finance un projet commercial ou de services, la loi l’oblige à construire un nombre équivalent de m2 de logements sociaux. Ainsi, à l’étage du bâtiment se trouvent trois logements de type 2 et sur le Domaine de la Coudre, le long du mail de Warmond, cinq pavillons individuels (trois type 4 et deux type 3) qui se terminent.

Des séances de travail, menées par Estelle Desnoës adjointe, ont réuni les professionnels de santé et les dirigeants de Maine-et-Loire Habitat pour affiner le projet, étudier les plans et le financement. En mars 2017, c’était la pose de la première pierre et en janvier 2018, ce sont douze professionnels de santé qui prenaient possession des lieux et devenaient par la même locataires de Maine-et-Loire Habitat.

Maine-et-Loire Habitat loue à quatre médecins, Solène Gérard, Stéphanie Goutard, Julie Hamdan et Jean-Luc Pereira, trois infirmières et infirmier Sylvie Fouillet, Katia Rossignol et Nicolas Monnet, une pédicure-podologue Marine Renouard, un ostéopathe Paul-Marie Le Gall, une masseur-kinésithérapeute Bénédicte Caille, une diététicienne qui exercera à temps partiel Léonie Martin-Desille ainsi qu’un psychologue Matthieu Papin et un chauffeur de taxi Yann Marie-Joseph. Le cabinet utilisé à mi-temps pourra également accueillir des spécialistes qui viendront faire des consultations. Le bâtiment est fonctionnel avec plusieurs salles d’attente et une salle de réunions. Les professionnels pourront plus facilement se concerter, travailler en équipe la prise en charge des patients. Le service de soins rendus en sera encore amélioré.

C’est le 17 mars qu’a eu lieu l’inauguration officielle de la maison de santé avec la présence de Christian Gillet, président du Conseil départemental du Maine-et-Loire.

COORDONNEES DES PROFESSIONNELS DE SANTE
MAISON DE SANTÉ DES HAUTS D’ANJOU

COMMUNE DELEGUEE DE CHAMPIGNE
RUE CHARLES DE GAULLE

Maison de santé

 


MÉDECINS : 02 41 42 00 43

  • Dr Jean-Luc PEREIRA
  • Dr Stéphanie GOUTARD
  • Dr Solène GERARD
  • Dr Julie HAMDAN

medecin


INFIRMIERS : 02 41 42 00 07

  • Nicolas MONNET
  • Sylvie FOUILLET
  • Katia ROSSIGNOL

infirmière


PÉDICURE – PODOLOGUE : 02 53 61 04 30

  • Marine RENOUARD

podologue


OSTÉOPATHE : 02 41 31 47 83

  • Paul-Marie LE GALL

ostéopathe


DIÉTÉTICIENNE : 06 73 84 82 33

  • Léonie MARTIN-DESILLE

dieteticienne


KINÉSITHÉRAPIE : 02 41 77 12 85

  • Bénédicte CAILLE

kinesitherapie


PSYCHOLOGUE CLINICIEN : 06 45 81 11 97

  • Matthieu PAPIN

psychologue